3.

Le danger du murmure est un puits sans fond. Une fois qu’on est dans les airs, on redécouvre un univers pesant. Des lumières explosent dans les pores de la peau. Elle respire difficilement. On l’entend siffler que ça n’en vaut pas la peine. Elle sait déjà qu’elle courra très loin d’ici. D’ailleurs, elle a déjà commencé à creuser une tombe à côté de son lit pour y enterrer les quelques racines sorties de son ventre. Avec un peu de chance, aucun pilleur ne passera par là et le trésor restera enfoui à jamais. La chambre est encore plus étroite que les espoirs qu’elle n’a jamais abrité durant sa vie entière. J’ai encore de l’eau devant les yeux. De la pluie qui finira de tomber quand je le déciderai. Mais ce n’est pas encore le moment. Je ne sais pas trop si j’ai envie d’en savoir plus. Je détourne le regard tant bien que mal et on m’emmène autre part. Elle reste allongée quelque temps. Fatiguée, accablée. Mais sa mémoire vivante est déjà à l’œuvre. Bientôt son corps oubliera qu’il ne pourra jamais rien oublier.

JPEG - 423.9 ko