7 - Wikipédia, champignons, chat

image diaspora* image facebookimage twitter

Mercredi 12 décembre 2012

Là, s’il fallait se jeter sans réfléchir sur une page de wikipédia, la morve au nez, je ne dis pas qu’il n’y aurait pas comme un malaise dans les rangs.

Pour comprendre un poil, il fait revenir 2 jours en arrière. À cette époque, l’internet, une énorme salle de bain avec un gigantesque miroir où une grande partie de la population gagnant au moins 29,90€ par mois venait extraire sur leurs semblables toutes sortes de projectiles aussi visqueux les uns que les autres, servait aussi à communiquer. Mais la nuit vint et la lune brailla si fort que lundi se leva sur la pointe des pieds, pour annoncer que le temps ne coulait plus. Stupéfaits, les internautes s’ouvrirent les veines et tombèrent dans un champs recouvert de fleurs jaunes et de fleurs rouges. Leurs mains poisseuses s’étaient refermées sur la lame frigide des inspecteurs de foire, râteau sur le front et bandeau sur les yeux pour mieux se rappeler que la connaissance n’est pas une récolte de champignons, mais la construction de savoirs par des savants sachant sacher. Précisons que même s’ils ne sachent pas tout, l’important est de sachoir quand on sèche et de faire confiance à les sachets à plein pour séchoir.

Tout ça pour dire, que même sans le chou, le chat choira sur ses pattes.

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom