Au fond d’un verre

image diaspora* image facebookimage twitter

Chère, voire très chère (voyez avec mon avocat), Madame G.

J’ai bien pris connaissance de l’irrésistible attraction que vous exercez sur certains organes que la morale me contraint à ignorer sous peine d’effrayer les derniers débris d’humanité qui restent collés aux talons de l’échelle (mais on sait tous qu’Hector avait trois pieds). En dépit de ma bonne foi et ma dévotion légendaire, je ne peux malheureusement pas satisfaire votre requête. Notez que mon épouse n’y est pour rien et dès que j’aurais remis un nom sur son visage et un visage dans ma cervelle, je envoie la facture avec le portrait du dernier donneur d’organes qui a risqué sa réputation en jetant ses pieds sur la scène.

Je pense qu’un petit rappel ne sera pas inutile. Jadis, dans l’ancien temps, lorsque des types en fer guerroyaient encore sans lunettes auto-bronzantes, le courtois n’avait guère que ses vers à jeter à la figure. Alors, il va sans dire que les plumes, bien qu’échauffées mais pudiques, avaient coutumes d’aller présenter leurs hommages aux toiles d’araignées qui pourtant n’en méritaient pas tant.

Je suppose, Madame, qu’à ce point du récit vous larmes fantômes s’agitent comme une forêt de chandelles abattues par la même tempête qui a effleuré vos paupières. Tout ça pour vous dire que, si l’ombre dont vous vous couvrez s’émiette pour affirmer bien haut que la chair se dénude comme la crème de gruyère se débarrasse de son manteau d’aluminium, une ardoise est vite remplacée mais que cela ne sert plus à grand chose si la charpente brûle.

Elle est vermoulue. Elle ne brûlera pas. La peau ne s’use que si on ne s’en sert pas.

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom