I’m back !!!

image diaspora* image facebookimage twitter

Chers amis lecteurs.

Me voici de retour après une (trop) longue absence de la folle toile, mais très formatrice, je vous assure. Voilà donc près d’un mois et demi que je vous épargne ma mauvaise foi, mes bons mots épileptiques et ma bien-veillante philosophie. Je reviens donc dans l’espoir, d’une part, de me remettre sérieusement à vous casser les pieds, et d’autre part de gagner des points dans le classement de mon blog et ce pour avoir la possibilité, sans payer un eural de plus, de faire une tête encore plus jolie à mon blog, tant il est vrai qu’il est moche.

Alors, pour commencer, meilleurs voeux. J’espère que vous avez pris de bonnes résolutions, au moins celle de vous inscrire sur ce putain de blog, parce que là franchement vous abusez. Donc messieurs-dames (et pourquoi pas mesdames-messieurs tant que j’y suis, bandes d’ingrats) je vous prout.

Et pour finir je souhaiterais remercier un certain Monsieur P. pour sa Choulette qui est très bonne. Mais ne rêvez par trop car c’est bien la dernière fois que je m’étrangle à écrire des gentillesses.

Je ne suis pas très inspiré aujourd’hui me direz-vous. Mais je ne répondrai pas..., alors par pitié, retenez-vous de dire des âneries pareilles.

MEILLEURS VOEUX

Ce n’est pas de bon goût, mais il ne fallait pas me chercher non plus.

Tout ça pour dire qu’il faudra s’attendre à mieux...

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom