Jour 2, Humphrey jette l’éponge

image diaspora* image facebookimage twitter

C’etait déjà notre deuxième jour de voyage et le port n’etait toujours pas en vue. humprey me demandait encore ce matin :
- Quand quitterons-nous enfin cet endroit maudit, maître ?
- Je ne sais pas, petit, je ne sais pas....

Il est vrai que cette vieille cabane à outils était peu confortable, mais je voulais le rassurer :
- Tu connais celle de Toto qui demande à son père...
- Oui, oui. "papa, papa, c’est quoi un pacemaker ?"
- ... tu la connais...
- ... je la connais.

Il l’avait lue dans je ne sais trop quelle paperasse... Le traitre...

Le temps était long. Mais Humphrey tenait bon. Son passé de ventriloque lui avait appris que le silence est parfois plus éloquent qu’un discours de Nicolas Sarkosy sur TF1. Pouvait-on rire dans une telle situation ? N’avais-je pas été trop loin ? C’est vrai que si le capitaine était arrivé à l’heure, jamais nous ne serions tombé dans ce piège à rat tendu par le vieux Joe. Ce dont j’étais certain, c’est que le bateau était grand, très grand... Et que faisait cette cabane à outil dans ce bateau ? Et ce potager ? Autant de questions sans réponses qui allaient et venaient dans ma tête comme papy dans mamie. Mais je n’étais pas seul et ne je ne devais en aucun cas laisser paraître mes doutes et mes craintes au jeune matelot, assoiffé d’aventures et de femmes faciles.

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom