Un samedi matin

image diaspora* image facebookimage twitter

Je n’ai pas encore vu le soleil aujourd’hui. Je vais peut-être devoir attendre. Longtemps. J’ai ouï dire qu’il était fatigué, le soleil. C’est comme cette femme étrange que j’ai croisée totalement par hasard en venant flâner dans une magasin de lingerie féminine. Elle m’a demandé ce que je voulais.
— Rien, rien, je regarde...
— Mais si c’est pour offrir, je peux vous aider si vous voulez.
Je la voyais venir, elle qui paraissait si fraîche et si naturelle. Personnne, je dis bien personne ne m’aura jamais à ce petit jeu là.
— Vous savez, ce n’est pas mon genre de me faire aider pour ce genre de choses. Et ce n’est pas pour offrir. Je regarde, c’est tout.
— C’est comme vous voudrez, mais dites-moi au moins sa taille et ...
— Pardon, madame !? Mais ça ne vous regarde pas !
— Écoutez, comment voulez-vous que je vous aide si vous ne m’aidez pas ?
— Je ne veux pas de votre aide !!! C’est compris ?
Je ne comprendrai jamais les femmes. Elle voulais de mon corps et je m’y suis refusé. Ai-je eu tort ? En tout cas quand le gros type musclé m’a viré à coups de pieds dans les gencives, j’ai tout compris. Le message sur son badge en disait long sur les activités de ce nid de vipères. "Sécu". Voilà comment couvrir une machination diabolique visant à pervertir l’esprit de nos plus honnêtes citoyens. On ne m’y reprendra plus.

Tout ça pour dire qu’il faudra s’attendre au pire...

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom