La première pierre qui roule

image diaspora* image facebookimage twitter

L’alcool est un très sérieux sujet de réflexion. Pourquoi ? Je vous le demande. Depuis des années et des années, je bois, je noie mon désespoir dans des litres de liqueurs infantiles qui rongent mes os et mon C.V. Boire veut-il dire alcoolisme ? Je répond "on s’en tape". Voilà ce que me disait encore ce matin mon armoire tant il est vrai qu’elle abuse un peu beaucoup en ce moment. C’est tout à fait sans a priori sur les armoires que je dis cela. La mienne se prend pour dieu, se lèche les poignées et parfois même lit l’avenir dans les vieux cendriers. C’est pourquoi je dois la surveiller car, même si elle tient à jour avec talent toute ma comptabilité, je ne peux plus la laisser seule cinq minutes. Je me souviens d’une fois où elle est rentrée complétement démontée d’une foire aux puces. C’est le voisin qui me l’avait ramenée tellement elle ne tenait plus debout. Un avertissement, faites très attention lorsque vous achetez vos meubles dans un dépot-vente, surtout si de vieilles bouteilles de collection sont exposées dans le coin. Boire du vide ne les dérange pas. Et c’est bien ça qui en fait le vice. Les vendeurs cupides qui tiennent ces troueurs de rêves ne sont parfois même pas responsables des tas de cadavres qui ruinent leur progéniture minable. J’entend par là qu’il n’ont pas plus de ressorts dans la tête que les pauvres armoires innocentes et alcooliques qu’ils vendent. Mais ce n’est pas bien grave puisque l’hivers et toujours un merveilleux prétexte pour ce débarraser de ses vieux meubles encombrants, de sa grand-mère druckerophile, de son chien aveugle et bien entendu de tous les vendeurd du dimanche qui tourmentent les âmes de ces idiots de touristes qui viennent vomir leur inculture dans nos campagnes parce que c’est ça, voyez-vous, qui fait le charme de ce trou boueux où nous aurions mieux fait de ne jamais poser le pied.

Tout ça pour dire qu’il faudra s’attendre au pire...

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom