Journal Traverse - 54

image diaspora* image facebookimage twitter

Dimanche 4 novembre 2018

Mercredi

  • Le livre à venir sera trollé, orqué et gobelinisé par des créatures étranges.
  • Dans le livre à venir, les guerres seront lointaines mais souvent cruelles.
  • L’ours passera du temps dans le livre à venir. On lui fera une petite place, même s’il ne vient pas souvent.
  • Dans le livre à venir, il y aura des images à construire dans la tête soi-même.
  • Le livre à venir sera heureux malgré la mort tragique de nombreux personnages, et malgré les morts qui bougeront encore.
  • Dans le livre à venir, les zombies massacreront des personnes et nous seront tristes.
  • On ne pourra pas s’abonner au livre à venir.
  • Le livre à venir sera beau sur les mains.

Jeudi

  • Des chantiers de bois se balancent et agacent les chats du quartier.
  • Comment retenir une exclamation à la figure du livre à venir ?
  • Deux ailes pour toucher du doigt l’univers des mains.
  • Il faudrait être fou pour crée un scandale alors que tout le monde est nu.
  • Le goût se développe avec l’écorchement des valises qu’on passe au pied des monuments aux morts.
  • Qui voudrait qu’on alerte la gendarmerie à chaque fois qu’un bourreau rate sa victime ?
  • Noël approche à pas de nouveaux nés.
  • Dieu se pointe toujours où on ne l’espère plus, surtout ailleurs.

vendredi

  • Hier, j’ai sauvagement agressé le livre à venir en lui expliquant que ça ne se passerait pas comme ça.
  • Des deux lumières qui s’allument à l’étage de la maison hantée, je me demande laquelle vient de la chambre où dort le cambrioleur.
  • Les chevaux vapeur sont trop nombreux, il faudra faire du thé.
  • On peut rendre hommage à la pitié, mais elle ne dure que le temps des coups.
  • Avant-avant-dernière entrée du journal traverse, les monstres sont prêts à faire sauter les barrières de leur prison.
  • L’ours aussi tentera une sortie, mais je ne pourrai peut-être rien pour lui.
  • Tout ce qui a une forme de poire doit être définitivement projeté dans les airs.
  • Les moutons électriques sont-ils également capables de sauver des chats ?

Samedi

  • Dernières journées avant la fin d’un monde, celui du journal traverse.
  • Subsiste l’angoisse du livre à venir, de l’histoire qu’il racontera et surtout, de son contenu de vérité.
  • La prise en main s’accompagnera d’une douleur libératoire. La peur n’est qu’un prétexte.
  • Il faut se rappeler, et ce n’est pas facile, que la mort n’est qu’une simple mise à jour du système (et pas un formatage comme on a tendance à le croire.)
  • La croyance et l’espoir ne sont-elles pas deux aberrations identiques ?
  • On marche sur des œufs mais ça ne fait rien, on fera une omelette.
  • Il n’y a aucune honte à courir nu dans la rue dès lors qu’il fait jour.
  • L’éternité pense par rebonds d’une seule et même limite.

Dimanche

  • Peut-on faire le deuil d’un apprentissage ?
  • Le jour où Julien Gracq m’a parlé.
  • Ce qu’il y a de souffrance dans l’écriture ne se hasarde pas à l’éternité.
  • Les jungles mêlées aux effrois doux des images appellent à l’effondrement de la civilisation.
  • Le langage tombe dans un gouffre de certitudes humides.
  • Le sucre venimeux des morts est encore plus séduisant après le désert.
  • Quand il n’y a plus rien à perdre d’autres qu’une décompression soudaine.
  • Comme si la nuit dans une folie blanche avait décidé d’apparaître dans son envers.
Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom