Dans les plus sombres histoires

image diaspora* image facebookimage twitter

Aujourd’hui je me suis levé avec une envie de me tirer une balle dans le pied. C’est une sensation horrible de désespoir, de haine, de dégoût. Que c’est moche un pied. Je comprend soudainement mieux l’expression "être con comme un pied". La beauté c’est comme l’intelligence. Il y a des cons et des moins cons. En même temps c’est très difficile de penser que l’entendement peut dépasser la connerie. Ca n’emêche que c’est la partie du corps que je haie le plus. Je déteste encore plus les exibitionnistes qui vont montre leur gros orteil puant, rougeoyant. J’ai honte pour l’Homme. N’y a t-il rien de pire pour l’humanité qu’un dieu vivant montrant ses doigts de pied parce que c’est l’été et qu’il fait chaud ? Non. C’est pourquoi je renouvelle mon mépris face aux vendeurs de tongues, aux porteurs de sandales, aux Venus qui m’ont séduit puis qui m’ont fait pleurer avec leurs pieds ridés et crochus, aux profiteurs du dimanche, aux spéculateurs de chauffage au sol. Si j’avais une raison de me pendre aujourd’hui, ce serait celle-là. Qu’on m’apporte mes chausettes, esclaves ! puis allez vous jeter aux lions. Vos sandales me font vomir.

Tout ça pour dire qu’il faudra s’attendre au pire...

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom