De retour là

image diaspora* image facebookimage twitter

Lundi 11 septembre 2017

Déménagement

Plâtre et ventre. Une main déboire qui refuse d’écrire, qui refuse d’être à tête ce que celui-là lui chante. Perversion de la manie fulgurante.

Il y a qu’on perce mal parfois, son propre langage. Qu’on lui crache des calfeutrages dérapants et autres découragements déloyaux. Pas pas pas. encore les folies mystérieuses qui se cachent.

La peur est dirigiste et séduisante. Ou bien c’est le contraire. En tout cas, les maigres mots pilotent le couteau à la lame émoussée.

Pas parler. Apprendre à dire les cataractes bouillonnantes. Les grandes plongées viendront toutes seules. Et elles. Et encore seulement encore plus mais parfois. Pas plaire. Et juste écrire ce que la langue ne voit pas quand elle soupe froide derrière son mur de poussière écorchure.
Il y a à dire encore et encore.
Et plus que ça.

JPEG - 4.6 Mo

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom