Atelier d’été (4)

image diaspora* image facebookimage twitter

Lundi 25 juillet 2016

Artaud en juste 100 mots

Tout est dit là

Une perte d’à propos dans un corps qui s’invente et s’égraine comme ancré dans un sol mou et brisé, fatigué pour qu’alors un déraillement acide provoque une rupture, une déferlante dans le cerveau, plaque chaque battement de cœur dans une angoisse de verre, accélère et se diffuse verticalement, longeant tout à la fois la colonne vertébrale et plongeant dans les marais intestinaux, pulmonaires et coronaires pour finalement se propager sans fond dans chaque cellule et où chaque vibration acharnée est une chambre vide dans le barillet d’un revolver qui provoque un écho de douleur factice dans un relent de mort.


Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom