47 - Plume, Humphrey, Menu

image diaspora* image facebookimage twitter

Le 30 juillet 2015

Parlons donc de renaissance

Lorsque j’ai entrepris la construction de ce blog il y a une bonne dizaines d’années, je n’imaginais pas qu’un jour je regretterais de ne pas y avoir consacré plus temps. Article après article, je jouais au rédacteur, bien conscient de la faiblesse de ma plume et je m’en amusais.

Pourtant, j’avais envie de bien écrire.

Pour le dire très vulgairement comme toute bonne histoire où l’on raconte la sienne, la vie m’a gentiment botté les fesses. J’ai appris des tas de choses sur moi, les autres, Humphrey (qui n’a pas dit son dernier mot). Notamment ceci : personne n’est obligé de lire ce blog. Qu’est-ce que ça signifie ? Que je n’ai pas à faire semblant.

Ce qui, ici, se manifestera de plusieurs manières.

D’abord, un découpage en plusieurs sections bien claires, visibles dans le menu tout en haut.

  • Un blog, qui regroupe toutes les chroniques, diverses et variées, actualités, coups de cœur, coup de gueule et tout.
  • Une section musicale. Peu importe la qualité de mes œuvres, elles valent déjà pour l’âme que je (ou nous, je ne suis pas tout seul) leur insuffle, insufflons.
  • Une partie regroupant toutes les images de mon fait. En grande partie des photos que j’ai prises puis retravaillées à ma manière.
  • Les récits, histoires et autres apparaîtront dans le blog et seront visibles dans le menu de droite au fur et à mesure de leur rédaction.

Il reste encore beaucoup à faire, mais la forme générale (très simple au demeurant) me plaît.

Ce blog a donc trois objectifs :

  • Mettre en valeur mon travail tant musical que littéraire. En précisant toutefois que la plupart des récits que j’ai déjà proposés ou que je proposerai à l’avenir sont ou seront des histoires conçues pour l’occasion, à quelques exceptions près, que je mentionnerai le cas échéant.
  • Continuer à m’amuser. Avec le sens, les sens, les mots, les phrases, l’actualité, la vie, la mort, la tristesse, la joie, l’ennuie, les œufs durs et le structuraliste arachnéen.
  • Me donner un cadre travail, m’obliger à aller jusqu’au bout de mes projets du plus modeste, comme rédiger un texte de quelques lignes pour donner des nouvelles d’Humphrey, Héros récurrent et controversé de ce blog, au plus ambitieux, comme mener à terme la reprise de mes études de musique et musicologie.

Mais je ne parlerai pas de mon métier, qui ne m’occupe plus qu’à plein mi-temps. C’est un beau et merveilleux métier. Mais dont je me sens esclave.

Tout ça pour dire qu’on m’y reprendra la main dans la valise...


Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom