23 - Fesse, caramel, langue

image diaspora* image facebookimage twitter

Lundi 22 avril 2013

Mettre en œuvre un enseignement structuré de la grammaire au cycle II - Part Three

« L’histoire de quatre dessins ne revient pas sur le pronom, alors que le tableau sur le côté, guette la poule et le renard que l’on ne connaît pas. Le pelage roux s’en va, se sert dans le texte, pour brusquer le loup. On ajoute adverbes, petits mots grâce à un jeu de questions pour enrichir le texte et le vocabulaire des élèves. »
Ce que je venais d’écrire, elle ne l’avait pas encore dit. Il fallait que je lâche le crayon pour entendre ce que j’avais pris en note, avec quelques variations, insignifiantes pour la plupart. Je mis ça sur le compte de la fatigue que j’accumulais depuis le début de la semaine. J’avais l’impression de percevoir après coup, mais ce n’était probablement qu’une illusion due à des absences qui altéraient ma perception du temps. Je me remis à écrire.

« Quel est le dormeur ? Le verbe aventureux qui soupire dans la cave en glissant à toute allure sur les fesses. Dans le jardin, un arbre versé sur un doigt se familiarise avec la phrase terminale, entre chaque ligne, en explorant la maison de manière à éviter le "S". On déchire, c’est la même chose, les longues fleurs parfumées. »
Plus mon cahier se remplissait, plus le fossé se creusait. La conférencière glissait hors de mon champ de vision et, au bout d’un moment, il n’eut plus que l’inspecteur de l’éducation nationale sur la scène de l’amphithéâtre. Il ne disait rien. Il écoutait des paroles fantômes, tout comme le reste de l’auditoire. Mais tout était silencieux. Même les stylos grattant le papier étaient inaudibles. Puis l’oratrice réapparut régurgitant avec toujours la même proportion de variations, les notes que je venais de prendre quelques instants auparavant. Il ne me restait plus qu’un quart d’heure pour comprendre.

« Simplement en courant, personne, même pas un animal ne trouve le genre quand il est au pluriel. Il faut bien que l’accord saute aux yeux de sapins bleus et de robes vertes. Pour écrire des groupes nominaux, des éléphants gris dorment toute la semaine, sans s’arrêter, entre une souris et un caramel. Le chat parle de lui. Son argument est l’échange du cabinet dentaire contre une lettre. »
Je sortis donc un quart d’heure avant le reste de l’assemblée. Lorsque je passai au bas des gradins, personne ne remarqua ma silhouette, projetée sur l’écran où défilait le Power Point de la femme qui ne cilla même pas lorsque je la cachai à la vue des auditeurs. Assis sur un banc à l’extérieur, attendant que les autres professeurs des écoles en formation sortent de la salle, j’ouvris de nouveau mon cahier. Et encore une fois, je regardais les derniers mots que j’avais écrits : 01011100 01101011 10010111, le nombre de l’éveil.

Il est heureux que personne ne se soit risqué à une étude plus approfondie lorsque l’on découvrit le corps sans vie de l’ex-inspectrice. On serait aperçu qu’une expérience initiée par des pédagogues sans scrupules était en cours et sur le point d’aboutir. La différenciation pédagogique par la multiplication de discours parallèles et adaptés à chaque individu partait d’une idée positive et aurait fait de l’humain une machine à apprendre parfaitement huilée. Grâce à la télépathie, le professeur des écoles pouvait adapter son enseignement à chaque enfant sans devoir en différencier le contenu. Le sang sur le couteau que je venais d’extraire du corps de la victime n’avait pas fini de sécher que les gros cerveaux de l’IUFM s’approchaient déjà. Mais j’avais eu la présence d’esprit de retourner la défunte de manière à masquer la plaie. Compte tenu des enjeux, je savais qu’ainsi je ne risquais plus rien, la direction académique se chargerait de faire en sorte que cette conférence n’eût jamais lieu.

« En manipulant la langue, nous naissons au printemps. Alors je suis un chien marron, un homme au chapeau noir, une trace dans les eaux chaudes contées pour chaque phrase. Hier le fermier a donné deux chats blancs représentés pour moi. Ce sont des chats transposés dans une deuxième joie. »

Tout ça pour dire qu’à sept ans il n’est jamais simple de dessiner un bonhomme sur son cahier avec les doigts couverts de sang...

Licence Creative Commons
De fil Mince et de Singe de Stewen Corvez est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Vos commentaires

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom