Parce que l’orage s’est noyé

Dans le théâtre des dominations il y en a toujours un qui prétexte plus que les autres. Je sais, ça ne veut strictement rien. Il n’est pas dans mes habitudes de vous faire part de réflexions incohérentes sur le sens de la vie. C’est pourquoi je vais me resaisir immédiatement, mais ce n’est pas facile avouez le, surtout lorsque l’on a rien à dire mais qu’on se force pour faire plaisir à son ego qui doit se balader quelque part par là et qui va ramener ses fesses parce que j’ai deux mots à lui dire.

Tout ça pour dire qu’il faudra s’attendre au pire

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.