Journal Traverse

Des bouts d’expérience en vrac,
Journal évolutif, corrigé et modifiés dans le mouvement de la journée.
Ou non.

Maintenant tous les certains jours.

Articles de cette rubrique

  • Journal Traverse - 34

    , par Stewen Corvez

    Mardi 19 juin 2018
    Mercredi
    Quelques graines ont glissé sur le dessus d’une horloge.
    Le temps est une foire à l’unisson.
    Les êtres gargarisants ont supplié les virages d’hiver d’une démangeaison.
    J’ai souris en voyant une madeleine sortir de son trou avec une lampe frontale autour de la (...)

  • Journal Traverse - 33

    , par Stewen Corvez

    Mardi 12 juin 2018
    Mercredi
    Je sors la tête de l’eau, certes, mais l’air est vicié.
    On m’accuse d’être invisible, certes, mais Humphrey l’était bien avant moi.
    J’hésite encore à réinvestir la grotte humide où j’ai laissé mes histoires.
    En forçant le trait, je parviendrai bien à les congeler. (...)

  • Journal Traverse - 32

    , par Stewen Corvez

    Mardi 5 juin 2018
    Mercredi
    Le livre à venir, un fantôme qui respire chaud.
    Rien n’existe en dehors de l’incompatibilité des refroidissements.
    Aujourd’hui, je ne perdrai rien des inutiles conjectures. Les températures cessent.
    Peut-être est-ce pour ça que je pensais à la fois au dimanche et à (...)

  • Journal Traverse - 31

    , par Stewen Corvez

    Mardi 29 mai 2018
    Mercredi
    Le train approche puis s e soulève : on dirait qu’il neige.
    Entre locomotives on se regarde : la ville est folle.
    Longtemps, j’ai couru de bonne heure. Une paire de chaussures à cent euros tous les six mois. Proust attend.
    J’ai longtemps cru que l’impatience avait (...)

  • Journal Traverse - 30

    , par Stewen Corvez

    Mardi 22 mai 2018
    Mercredi
    À partir d’aujourd’hui, j’écris la date sur la ligne du haut.
    C’est un sérieux chamboulement, à condition de ne pas anéantir l’effort par des sauts de lignes inopportuns.
    Le vocabulaire se tasse à partir de rien, on dirait lui-même.
    Aujourd’hui mercredi est un jour (...)