Fondrière, cadavre, Christ

, par Stewen Corvez

Dimanche 22 avril 2018

Tasse balançoire

JPEG - 813.4 ko


Des soupçons creusent une fondrière,
Un charnier, le plus plan
Et de s’effondrer comme une foudre.

On n’oublie que les morts en entrant
Dans l’étiquette des acrobates
Se défont des bords et des chemises.

Des psychopathes gourmands
Chantent en se brossant le sexe
Des définitions du temps.

Déboutonnés, leurs cadavres et
Se soulèvent comme un seul homme
Dans le ventre sourcilleux.

S’entendent
Des pataugeoires germaniques
Où les diables sans queue
Arrondissent les seins du Christ
Pour lui faire l’appeau.

https://youtu.be/55tUuVqrx1E